Accueil » Pièces de la maison » Gros plan sur l’aménagement des combles
Gros plan sur l’aménagement des combles

Gros plan sur l’aménagement des combles

Aménager des combles s’annonce comme une solution tout indiquée pour gagner facilement de l’espace chez soi. Mais quels sont donc les critères pour rendre des combles aménageables et comment transformer des combles perdus en combles habitables ?

Combles perdus et combles aménageables

En règle générale, un comble est habitable ou aménageable lorsqu’il respecte trois conditions essentielles à savoir :

–          une hauteur minimale sous plafond de 1.80 m ;

–          une pente minimale du toit de 30 % ;

–          une charpente qui n’encombre pas l’espace.

Dans le cas où les combles ne répondent pas à ces critères, ils sont qualifiés de « perdus » c’est-à-dire qu’ils ne sont ni exploitables ni habitables en l’état. Le plus souvent, ce type de comble est doté d’une charpente à fermette aussi appelée charpente en W.

aménager les combles

Cependant, il est aujourd’hui possible de transformer des combles perdus en combles aménageables en procédant à quelques travaux spécifiques comme la modification de la charpente, le changement de pente, la surélévation ou encore le décaissement. En associant ces travaux à des travaux d’isolation, il est par ailleurs possible de bénéficier d’aides financières à l’instar du CITE (Crédit d’Impôt Transition Énergétique), des CEE (Certificats d’Economies d’Energie), de l’éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro)… En ce qui concerne l’isolation, vous pouvez par exemple opter pour l’isolant en laine de mouton sur ce site. L’isolation des combles aménagés permettra non seulement d’améliorer le confort de la nouvelle pièce, mais rendra aussi toute la maison moins énergivore.

Comment rendre des combles habitables ?

Comme il a été indiqué précédemment, certains travaux seront nécessaires pour rendre des combles habitables. Outre les travaux sur la charpente et les travaux d’isolation, il faudra aussi penser au raccordement électrique ainsi qu’à l’installation d’un dispositif de chauffage efficace. Si besoin est, le plancher devra aussi être consolidé avec une dalle sèche par exemple. Dans certains cas, l’éclairage devra être revu en privilégiant la lumière naturelle notamment par la création de lucarne ou de fenêtres de toit. Il ne faut pas non plus oublier de faciliter l’accès vers les combles par la mise en place d’une échelle ou même d’un escalier.

Avant de procéder à l’aménagement des combles, il est primordial de vérifier la législation et la réglementation qui régissent cette démarche. En effet, le PLU (Plan local d’Urbanisme) de certaines communes impose des conditions strictes pour la réalisation de cette opération. Certaines communes interdisent l’aménagement des combles. Une demande devra donc être déposée au préalable auprès de la mairie. Il est à noter qu’un permis de construire est requis pour entamer des travaux touchant à des combles de plus de 40 m². Dans le cas où la surface totale de l’habitation dépasse les 170 m² avec les combles, le recours à un architecte sera obligatoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

'

Login