Accueil » Jardin » Comment entretenir son jardin en pots ?

Côté jardinage, les plantes cultivées en pot demandent plus d’attention que celles cultivées en pleine terre, dans son jardin. Plusieurs facteurs pourraient nuire aux plantes comme le substrat qui manque d’eau, l’épuisement des éléments nutritifs… Des travaux d’entretien s’avèrent nécessaires.

pot-terracotta 1

Vérifier chaque pot et apporter les soins nécessaires

Chaque pot terracotta doit être passé au crible. Il faut nettoyer sa composition. On supprime et on enlève les tiges cassées, les feuilles et les fleurs fanées. Pour évaluer les besoins en eau de sa plante en pot, il faut toucher la terre de surface. Elle ne doit pas être sèche au point de ne plus faire partie du pot. Il faut l’arroser par le dessus du pot. La fréquence est de une à 2 fois par semaine, selon la température ambiante et la situation de déshydratation des plantes. D’un autre côté, le substrat du pot s’épuise au fil du temps, contrairement à la pleine terre qui s’enrichit par l’action des micro-organismes du sol. La matière organique composée de feuilles mortes, déchets végétaux et animaux restituent des éléments nutritifs aux racines. Ainsi, la fertilisation des plantes en pot est indispensable. On peut opter pour les engrais à libération lente. Ils assureront une fertilisation pour une longue période. De l’engrais liquide pourrait être incorporé à l’eau d’arrosage, pendant la période de croissance et de floraison de la plante. Si la plante montre des signes de faiblesse même si elle bénéficie d’arrosages réguliers et de fertilisation suffisante, il faut changer son pot pour un plus grand et renouveler complètement le substrat.

pot-de-fleur-haut 1

D’autres conseils pour ses pots

Pour éviter les risques de maladies et de contamination, il est primordial de garder le pot de fleur haut propre. Il faut commencer par éliminer tous les pots abimés. Ceux qui ne sont pas abîmés doivent être nettoyés dans un bain de liquide vaisselle antibactérien et brossés. Par la suite, il faut les tremper dans de l’eau de Javel très diluée. Enfin, les tremper dans une eau claire. Si les pots peuvent profiter de la pluie, l’arrosage ne sera utile qu’en été, en cas d’absence de celle-ci. Pour éviter que l’arrosage journalier devienne une corvée, il faut installer un arrosage automatique, au goutte-à-goutte. Ainsi, on peut s’absenter autant qu’on veut sans risquer de voir ses plantes mourir, au retour. En hiver, il ne faut arroser que si les feuilles s’affaissent et se ramollissent, après une période douce et sèche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

'

Login