Accueil » Fermetures et vérandas » Pourquoi et comment choisir une fenêtre basculante ?
Pourquoi et comment choisir une fenêtre basculante ?

Pourquoi et comment choisir une fenêtre basculante ?

La fenêtre basculante a longtemps été réservée aux fenêtres de toit, mais prenant conscience de ses nombreux avantages, de plus en plus de personnes l’intègrent à différentes pièces de l’habitation. Elle doit s’accompagner des bons choix de vitrage et de matériaux d’encadrement.

Le principe d’une fenêtre basculante

Une fenêtre basculante est une fenêtre qui possède un axe horizontal situé en son milieu et sur lequel elle peut pivoter au moment de l’ouverture. Sa partie supérieure s’ouvre vers l’intérieur tandis que sa partie inférieure s’ouvre vers l’extérieur. Elle permet une ouverture totale et possède de nombreux avantages.

Ce type de fenêtres est le plus souvent utilisé au niveau du toit ou dans les pièces de petite dimension. Considérée comme moderne, on la retrouve aussi dans les immeubles. Ceci dit, leur utilisation s’étend de plus en plus à d’autres pièces de l’habitation.

Les avantages de la fenêtre basculante

De tous les types de fenêtres, la fenêtre basculante est certainement celle qui offre la meilleure aération. L’air est constamment renouvelé grâce à l’évacuation de l’air chaud par le haut de la fenêtre et l’entrée de l’air frais par le bas de la fenêtre. Ce renouvellement efficace permet de réduire les temps d’ouverture maintenant un certain confort thermique en hiver et une certaine fraîcheur de l’habitation en été.

Elle offre de plus une très bonne protection contre la pluie. Il est ainsi possible de l’ouvrir sans craintes par temps pluvieux. Par ailleurs, elle offre la possibilité de régler le degré d’ouverture ce qui s’avère bien pratique dans certaines pièces de l’habitation. Enfin, elle offre une grande simplicité d’entretien en comparaison avec les autres types de fenêtres.

Comment choisir sa fenêtre basculante ?

Le type de vitre

Pour assurer une isolation thermique performante à son habitation, il convient de choisir un double vitrage en prêtant une attention particulière à son coefficient de transmission thermique (Uw) qui doit être aussi bas que possible. Le triple vitrage n’est recommandé que si vous faites face à des hivers rigoureux.

Pensez à l’isolation phonique des vitres si vous habitez dans un environnement bruyant. Si vous recherchez plus de sécurité vous pouvez opter pour du verre trempé, du verre armé ou du verre feuilleté.

Le matériau de l’encadrement

Le bois

La résistance de l’encadrement dépend de la qualité de l’essence. Certaines essences exotiques comme le teck, l’afrormosia et le sipo sont réputées pour leur grande résistance et leur imputrescibilité mais sont assez coûteuses. Le bois offre une très bonne isolation thermique ainsi qu’une allure chaleureuse à l’habitation. Il s’accorde bien avec une architecture traditionnelle. Il peut parfois nécessiter différentes traitements contre humidité et termites.

L’aluminium

L’aluminium permet d’obtenir des encadrements assez fins ce qui maximise la luminosité.  Il est personnalisable à l’infini et convient à des maisons modernes. Ses performances thermiques laissent cependant à désirer.

Le PVC

C’est indéniablement le matériau le plus économique des trois. Bien qu’il offre une isolation thermique correcte mais le choix des couleurs sera restreint. Il est toutefois facile à entretenir.

Pour aller plus loin : http://www.serplaste.fr/nos-fenetres/basculantes/

Recevez 3 devis gratuits rapidement
et simplement !




Continuer



Retour
Dernière étape



Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login