Accueil » Construction neuve » La RT 2012 : pour une consommation énergétique responsable en France

La RT 2012 : pour une consommation énergétique responsable en France

En France, la réglementation thermique est destinée à limiter la consommation en énergie des bâtiments neufs, surtout concernant la climatisation, le chauffage, l’éclairage et la production d’eau chaude sanitaire ou ECS. Aujourd’hui, elle est régie par la RT 2012 ou Règlementation Thermique 2012.

Contexte

Votée le 12 juillet 2010, cette règlementation thermique a d’abord été instaurée le 28 octobre 2011 pour les édifices publics d’accueil de la petite enfance, les bâtiments destinés à l’enseignement ainsi que les bâtiments à vocation commerciale. Puis au 1er janvier 2013, elle a été appliquée pour tous les bâtiments neufs, y compris ceux qui servent de résidence.

50 kWhep/m2.an : il s’agit de la consommation maximale d’une habitation neuve que la RT 2012 admet. En fonction de la situation géographique et de l’altitude du bâtiment concerné, cette valeur peut varier légèrement.

Principes de la règlementation thermique 2012

La RT 2012 a comme objectifs de promouvoir le développement et l’utilisation des technologies nouvelles, de participer à l’élaboration d’une nation énergétiquement indépendante, et de produire une règlementation plus facile de lecture, avec 1378 pages seulement.

La RT2012 démontre un engagement des autorités à mettre en place des isolations de haute performance de manière à réduire de façon significative les besoins énergétiques des bâtiments. D’où la nécessité de traiter les ponts thermiques.

Mieux comprendre le terme « pont thermique »

L’on appelle pont thermique un point, ou une zone, où l’on enregistre une variation de la résistance thermique. Cela veut dire qu’au niveau de ce point en particulier, l’on assiste à une rupture de la barrière d’isolation thermique. Les ponts thermiques peuvent représenter environ 30 ou 40% des déperditions thermiques d’une habitation. Concrètement, lorsque cette barrière isolante est rompue, la température au niveau du plancher est largement en dessous de celle de l’air ambiant.

Isolant

Faire face aux ponts thermiques en rénovant la barrière isolante

Il existe différentes solutions pour remédier une bonne fois pour toute à ces ponts isolants, pour optimiser l’isolation thermique et par la même occasion rendre un bâtiment neuf éligible aux exigences de la RT 2012 en termes de consommation d’énergie.

L’isolation thermique peut se faire de l’extérieur comme de l’intérieur du bâtiment.

Lorsque l’on isole thermiquement un bâtiment par l’intérieur, l’on peut utiliser des dispositifs de rupture de ponts thermiques, entre différents éléments comme dalle/balcon, ou dalle/mur extérieur, ou encore refend/mur extérieur.

Pour assurer l’isolation thermique d’un bâtiment par l’extérieur et supprimer les ponts thermiques, l’on peut recourir à la couverture du bâtiment par une enveloppe isolante.

Pour assurer cette isolation thermique, il existe de nombreux matériaux disponibles, certains sont d’ailleurs écologiques, comme la ouate cellulosique, le liège expansé et bien d’autres encore (plus d’informations).

Vous souhaitez réagir à cet article ? Les commentaires vous sont ouverts  ! Vous souhaitez améliorer l’isolation de votre maison ? Obtenez 3 devis gratuits avec Devis Plus pour trouver un artisan qualifié dans votre région !

Devis gratuit construire maison

Recevez 3 devis gratuits rapidement
et simplement !




Continuer



Retour
Dernière étape



Retour

1 Commentaire

  1. Ipeb dit :

    C’est une bonne chose d’avoir mise en place cette norme. Il permet de réduire sa facture de chauffage par deux et en plus, il permet également de faire des économies d’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login