Accueil » Astuces » Quel est le meilleur bois de chauffage ?

« Quel est le meilleur bois de chauffage ? » est la question qui vous hante, n’est-ce pas ? Vous avez opté pour un chauffage au bois et vous ne savez pas quel bois de chauffage choisir pour que votre appareil fonctionne au mieux de sa forme ? Devis Plus fait le point afin que vous puissiez être en mesure de savoir quel bois de chauffage utiliser.

Quel bois de chauffage choisir ?

Bûche qui brûle dans le feu d'une cheminée« Du bois, c’est du bois ! »
C’est typiquement ce que l’on pourrait penser, après tout pourquoi devrions-nous nous préoccuper de savoir quel bois de chauffage utiliser ? Du bois c’est du bois, on le met dans le feu, ça brûle, c’est beau et c’est chaud. Eh bien non, attention ! Tous les bois n’ont pas les mêmes propriétés, ils sont bel et bien différents. Il suffit de comparer un chêne avec un sapin pour comprendre que tous les bois ne sont pas exactement identiques.

Pourquoi prendre la peine de se poser la question « quel bois de chauffage ? »

Ce qu’il faut savoir c’est que plusieurs critères entrent en compte lorsque l’on souhaite obtenir du feu de qualité : densité du bois, humidité, taille, stockage, etc. Si le feu est de bonne qualité, votre équipement se portera bien et vous obtiendrez plus de chaleur. Si vous optez pour du mauvais bois de chauffage, vous risquez d’endommager votre appareil ainsi que d’encrasser vos conduits.

Yoda avec un sabre dans Star Wars

 

« Mieux tu choisiras ton bois, plus de confort tu obtiendras. »

Mais alors, quel bois de chauffage choisir ?

Le meilleur bois de chauffage est dense. La densité du bois de chauffage est un critère important puisqu’elle permet au bois de brûler plus ou moins longtemps, dégageant ainsi plus ou moins de chaleur. En fait, un bois de chauffage moins dense ne dégagera pas forcément moins de chaleur sur l’instant t mais il se consumera plus rapidement.

Le meilleur bois de chauffage est bien sec : c’est un critère essentiel lors du choix du bois de chauffage, plus il sera sec, mieux ce sera. Le pouvoir calorifique du bois varie beaucoup selon l’humidité qu’il contient, soyez donc exigeants sur ce point et stockez-le à l’abri de l’humidité, dans un endroit où il pourra respirer.

Schéma explicatif du pouvoir calorifique en fonction de l'humidité

Idéalement, un bon bois de chauffage doit avoir séché au minimum 18 mois. Si vous pouvez faire sécher votre bois encore plus longtemps, n’hésitez pas à le faire. Généralement, plus le bois est sec, plus il coûte cher dans la mesure où le fournisseur l’a conservé longtemps avant de le vendre.
Le conseil malin : achetez du bois fraîchement coupé et conservez-le vous même la durée nécessaire, de manière à ce qu’il soit bien sec. Ainsi vous aurez payé moins cher à l’achat. Gardez également en tête que plus le bois de chauffage est petit, plus il sèche rapidement. Le bois de chauffage est disponible dans plusieurs dimensions : 25 cm, 33cm, 50 cm. Il peut également être fendu en quart et en demi.

Le meilleur bois de chauffage est également naturel : utilisez exclusivement du bois naturel, n’ayant subi aucune modification (peinture, vernis, traitement en tout genre) au risque de vous intoxiquer. En bref, ne soyez pas tenté de mettre au feu le vieux meuble de votre salon que vous détestez tellement. Vous êtes plus fort que lui, résistez !

Meilleur bois de chauffage : quelle essence de bois choisir ?

Choisir un bon bois de chauffage est important si vous désirez obtenir un bon rendement et ne pas encrasser votre chauffage. Peu importe votre choix, il faut absolument privilégier l’utilisation d’un bois de chauffage très sec.

Les résineux ont un bon pouvoir calorifique mais ont la fâcheuse tendance à encrasser les chauffages (en route vers le ramonage ?). Ils peuvent cependant servir à allumer le feu car ils brûlent vite et dégagent rapidement de la chaleur. Les feuillus tendres possèdent des caractéristiques assez similaires à celles des résineux. Les feuillus durs sont les bois de chauffage les plus utilisés pour le chauffage domestique car ils brûlent moins vite et encrassent moins les conduits. Attention cependant au châtaigner qui éclate lorsqu’il brûle.

Le conseil malin : Il faut éviter le bois issu des arbres fruitiers ou résineux et plutôt choisir par exemple du charme, du chêne ou du hêtre.

Pouvoir calorifique de quelques essences

Tableau comparatif : le pouvoir calorifique est indiqué pour un même volume et pour un même degré d’humidité. Il est établi sur la base du pouvoir calorifique du hêtre, fixé à 100.

Essence Pouvoir calorifique
Charme 110
Hêtre 100
Frêne 97
Robinier 97
Chêne 96
Orme 96
Bouleau 93
Châtaignier 89
Erable sycomore 84
Mélèze 84
Pin sylvestre 78
Tilleul 76
Aulne glutineux 71
Epicéa 68
Sapin blanc 64
Pin weymouth 60
Peuplier euraméricain 60
Peuplier tremble 60

Source : wikipedia

Le meilleur bois de chauffage ne fait pas tout

Certaines pratiques peuvent améliorer votre confort. Avez-vous déjà essayé de lancer la bûche de bois en direction de votre cheminée tout en lui donnant un effet vers la gauche ? Non ?! Vous avez bien fait, ça aurait été inutile. Charmant, mais inutile 😛

Ceci dit, trêve de plaisanteries, la façon avec laquelle vous mettez le bois dans votre chauffage peut changer la donne. Si le bois est mis dans le sens de la fibre, à la verticale, il dégagera davantage de chaleur. C’est pour cette raison que les appareils à bois et surtout les poêles à bois sont principalement conçus à la verticale.

Bûche compressée ou pas ?

Exemple de bûche compresséeLes bûches compressées sont une alternative intéressante aux bûches traditionnelles car elles prennent moins de place, sont propres et faciles à manier. Il existe deux types de bûches compressées : les bûches de jours et les bûches de nuit. Les bûches compressées ont la particularité d’être tellement compactes et tellement denses qu’elles se consument beaucoup plus lentement que des bûches traditionnelles. Une bûche de jour brûle généralement en 2-3 heures tandis qu’une bûche de nuit brûle en 7-8 heures.

Le bois compressé est en fait constitué de sciure compressée de manière à rendre l’ensemble très dense. Leur pouvoir calorifique est élevé car elles sont très sèches et conçues de manière à dégager de la chaleur. Elles permettent d’éviter l’encrassement des vitres et des conduits de fumées. En fait, la bûche compressée (également appelée bûche densifiée) est considérée comme étant la bûche écologique par excellence : elles sont fabriquées à partir de chutes de bois, résidus non traités de produits de scieries ou de l’industrie du bois (copeaux, sciures).

La bûche compressée est donc le meilleur bois de chauffage ?

La bûche compressée est le meilleur bois de chauffage pour certaines personnes, mais elle a des défauts. Personne n’est parfait, pas même une bûche semble-t-il.

La bûche compressée vous coûtera davantage. Une palette de bûches livrée à domicile = 350 euros environ. L’équivalent en bois classique est d’approximativement 4 stères, soit 240 euros en moyenne. Cela reste toujours moins cher que d’autres sources d’énergie telles que l’électricité. Attention, les bûches compressées doivent êtres stockées dans un lieu parfaitement sec et bien aéré sinon, une fois de plus, vous perdrez l’efficacité du bois.

 

Vous souhaitez optez pour le chauffage au bois ? Obtenez gratuitement 3 devis de chauffage au bois avec Devis Plus pour trouver un artisan qualifié dans votre région !

devis gratuit travaux maison
Merci à la société Lj Diffusion pour leurs précieux conseils.

Votre avis nous intéresse !

Quel est le meilleur bois de chauffage selon vous ?

 

4 Commentaires

  1. Laurent dit :

    Je ne savais pas qu’il y avait autant de différences entre les arbres ! je ne sais même pas quelle essence j’ai chez moi, je vais demander à mon fournisseur 🙂

  2. Hub dit :

    La buche compressee je vais essayer pourquoi pas si ça chauffe bien….

  3. deo dit :

    Les buches compressées sont une vrai daube, ca chauffe meme pas la vitre de l’insert, mdr, j en ai acheté, tout a fini a la poubelle

    by

  4. Françoise dit :

    j’achète des bûches compressées, ça fait moins de saletés. Il y a même des bûches emballées qu’on peut mettre telles quelles dans le feu : le papier d’emballage aide à lancer la combustion de la bûche. Il faut calculer le prix par rapport au temps de comnustion. Celles ci durent 2h/3h : beaucoup + qu’une bûche à l’état naturel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

'

Login