Accueil » Lois/Economies » Aides et Crédits d’Impôt pour les Travaux de Rénovation Énergétique en 2018

Aides et Crédits d’Impôt pour les Travaux de Rénovation Énergétique en 2018

contente femmeFace au bouleversement climatique global que subit actuellement notre planète et pour pallier à la précarité énergétique de nombreux foyers, l’État a mis en place diverses aides financières afin d’encourager la transition énergétique pour la croissance verte. Constamment remaniés, il n’est pas toujours facile de savoir si l’on peut prétendre aux aides et crédits d’impôts de rénovation énergétique, voici donc un condensé de ce qu’il faut savoir en 2018.

Le Chèque Énergie

Apparu en 2017, le chèque énergie est maintenu en 2018 et s’étend désormais à toute la France. Pour obtenir ce chèque aucune démarche n’est nécessaire, il est en effet directement envoyé à votre domicile et est calculé en fonction de vos revenus. Ce chèque s’élève en moyenne à 150 €. Il est possible d’utiliser ce budget soit pour payer certaines factures d’énergie, soit pour aider au financement de travaux d’amélioration énergétique.

Le CITE

Le CITE, Crédit d’Impôt pour la Transition Écologique, fait partie des aides les plus importantes. Comme son nom l’indique, il permet de déduire de ses impôts une partie du budget que l’on a alloué à la rénovation énergétique de son foyer.

Les critères du CITE

Ce dispositif d’aide à la rénovation permet une prise en charge des travaux allant jusqu’à 30 %. Le CITE impose tout de même un plafond de dépense : ainsi une personne seule pourra bénéficier d’une déduction fiscale de 8 000 €, tandis qu’un couple dont l’imposition est commune pourra profiter d’une déduction allant jusqu’à 16 000 €, et d’une majoration de 400 € pour chaque personne à charge du foyer.
Pour prétendre au CITE il faut passer par un professionnel RGE, il s’agit du label « Reconnu Garant de l’Environnement ». Enfin, ce crédit d’impôt est cumulable avec les autres aides en vigueur.

fenetre toitLes changements du CITE en 2018

Depuis le 30 juin 2018 plusieurs catégories de travaux de rénovation énergétique sont exclues du CITE. Ainsi l’installation de double vitrage pour l’isolation thermique n’est plus prise en charge, tout comme la mise en place de volets ou de portes d’entrées isolants. L’aménagement d’une chaudière au fioul est également écartée de ce dispositif. Néanmoins si un devis a été signé avant le 1er janvier 2018 et qu’un acompte a déjà été versé, le crédit d’impôt reste en vigueur au taux de 30 %.
Par contre il est désormais possible de passer par le CITE pour réaliser un audit énergétique de votre logement ou pour aider à certains travaux de raccordement aux réseaux de chauffage ou de climatisation.
En 2019 le dispositif du CITE devrait se muter en une prime versée au début des travaux.

Les Aides de l’Anah

L’Anah, l’Agence Nationale de l’Habitat, est un organisme public qui propose deux programmes pour financer les travaux d’énergie.
« Habiter mieux Tranquilité » prend en charge 50 % du prix des travaux qui ont pour objectif d’améliorer la performance énergétique du logement de 25 %. Cette aide offre également une prime de 10 % du prix des travaux.
« Habiter mieux Agilité » permet de financer l’isolation des murs et des combles, et le changement du dispositif de chauffage. L’aide peut aller jusqu’à 50 % du montant de la rénovation. Une aide financière de 150 € peut également s’y ajouter.

La Prime Économie d’Énergie

Cumulable avec le CITE, cette prime est délivrée sous les mêmes conditions que celles de l’Anah et doit faire partie du dispositif CEE (Certificat d’Économie d’Énergie). En fonction des travaux entrepris, celle-ci s’étend de 50 à 1 300 €.

cuisine moderne bois clairL’Éco-Prêt à Taux Zéro

Sans conditions de ressources, l’Éco-PTZ concerne les logements construits avant 1990, il permet de financer certains travaux pour l’amélioration de la performance énergétique du logement. Pour y prétendre les travaux doivent trouver deux correspondances parmi les actions suivantes : l’installation ou le remplacement d’une production d’eau chaude ou de chauffage par les énergies renouvelables, ou l’isolation performante de la toiture, des murs ou des portes donnant sur l’extérieur.
Le montant du prêt s‘étend de 10 000 à 30 000 € et est sans intérêts.

La TVA à 5,5% </2>

Cette TVA prend en charge l’ensemble des travaux de rénovation énergétique reconnus par le CITE. Là aussi il faut passer par un professionnel RGE.

Aides aux Travaux des Collectivités

Les collectivités locales proposent également différentes aides pour l’amélioration énergétique comme l’exonération partielle ou totale de la taxe foncière, l’audit de la performance énergie ou encore la réalisation des travaux. L’Ademe, l’Agence de la Maîtrise de l’Énergie, a mis en place un calculateur en ligne : le Simul’Aid€s.

Marie

J'adore partager mes trouvailles à propos de "l'habitat insolite" mais aussi faire découvrir à nos lecteurs de précieux conseils pour acheter mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Срочный займ на карту http://rusbankinfo.ru. Взять займ онлайн.